cep de vigneLe terroir viticole désigne la caractéristique de chaque boisson par rapport au cépage utilisé, au terrain des vignes, aux micro-climats et à l’expérience des vignerons. Le nom du terroir est toujours inscrit sur l’étiquette de la bouteille.

De multiples régions viticoles sont identifiées avec à leur compte des quantités énormes de production.

Voici les plus grands terroirs :

  • Le vignoble d’Alsace mesure 156 km² et totalise ses ventes à 610 millions d’euros
  • Celui de Bordeaux mesure 1 120 km² avec 3740 millions d’euros en vente
  • Celui de Bourgogne mesure 283 km² et totalise ses ventes à 1400 millions d’euros
  • Celui de Champagne mesure 337 km² pour 4500 millions d’euros en vente
  • Celui de Languedoc-Roussillon mesure 2260 km² pour 2200 millions d’euros de vente
  • Le terroir de Provence mesure 260 km² et totalise ses ventes à 610 millions d’euros
  • Celui de la vallée de la Loire mesure 650 km² avec 1500 millions d’euros en vente
  • Celui de la vallée du Rhône mesure 700 km² pour 1470 millions d’euros en vente

Son métier lui procure le privilège de savoir tout ce qui se passe sur le marché, afin de vendre efficacement et de fidéliser la clientèle.

Tout savoir sur les vignobles

Les vignobles présentent chacun des caractéristiques propres à eux.

Découvrez la particularité des différents vignobles :

  • Les vins d’Alsace sont connus pour leurs vendanges tardives. Le vignoble alsacien est le gros producteur de blanc en France. Il s’étend sur plus de 15 000 hectares de vignes de Strasbourg à Mulhouse. Les vins sont conservés dans les meilleurs crus pour se bonifier avec le temps
  • Les produits de Bordeaux bénéficient d’une notoriété hors du commun. La ville possède de nombreuses marques avec des demandes partout dans le monde : des plus grands crus classés du Médoc aux prestigieux vins de Pomerol, en passant par les crus classés de Saint-Emilion et les Graves
  • Ceux de Bourgogne proposent d’incroyables variétés de blancs et de rouges de qualité supérieure. La diversité des terroirs leur permet de bénéficier d’une inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO
  • Ceux de Champagne sont connus pour leur qualité et leur typicité. La ville présente le record de vente à l’export et s’inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO avec un renouvellement du style des cuvées
  • Ceux de Languedoc présentent des rouges riches en alcool et marqués par le terroir. Les plus grands vins y sont produits, notamment sur les coteaux
  • Ceux de Provence recèlent des rouges, des blancs et des rosés bien distillés. Les rouges allient richesse et sensualité pour une fraicheur aux souvenirs de certains grands crus Bordelais
  • Les productions de la Loire sont de différentes variétés (blancs et rouges) et de grande qualité. Ils facilitent la digestion et combinent diversité, qualité et prix, tels que Côte Rôtie, Hermitage, ou Chateauneuf-du-Pape
  • Les vins du Rhône présentent une grande diversité de cépages (syrah, grenache, mourvèdre, cinsault, marsanne, roussanne et viognier). Ses rouges sont colorés, fruités et gourmands, tandis que les vins blancs sont gras et aromatiques
  • Ceux du Beaujolais sont des rouges colorés et fruités où le cépage gamay est très supérieur. Le vignoble du Beaujolais s’étend sur 40 km du nord au sud
  • Ceux du sud-ouest : la ville de Cahors offre aujourd’hui des vins modernes, élégants et vigoureux, la ville de Jurançon propose des blancs secs, racés et moelleux, la ville de Madiran produit des rouges puissants et fins

La température du vin est décisive pour une bonne dégustation. Il se déséquilibre pour laisser la place à l’alcool au delà de 18°C, les arômes diminuent et l’acidité augmente en dessous de 8°C.

Cépages et conservation

Un vin de qualité est le résultat d’un cépage équilibré.

Les plus grands cépages sont réalisés au Nord et au Sud de la France. Les vins sont moins alcoolisés et plus acides au Nord à cause d’un climat plus frais. Les cépages blancs comptent le chardonnay, le sauvignon, le riesling le chenin et le gewurztraminer. Les cépages rouges proposent le pinot noir, le gamay et le cabernet franc.

Au sud où le climat est plus chaud et ensoleillé, ils sont plus alcoolisés, moins acides avec des arômes plus puissants. Les cépages blancs connus sont la roussanne, la marsanne, le viognier, le sémillon, le Rolle et le manseng. Les rouges connus sont le Merlot, le Carignan, le Grenache, la Syrah, le Mourvèdre, le Tannac, le Cabernet Sauvignon et le Malbec.

La conservation du vin se fait selon sa consistance et ses arômes. Plus il vieillit, plus il devient meilleur avec une bonne acidité, des tannins puissants et un taux d’alcool suffisant.

Suivez les différents critères de conservation :

  • L’obscurité : les vins sont souvent conservés dans des bouteilles de couleur verte foncée car la lumière les dénature, les réchauffe et accélère leur vieillissement
  • Une température fraiche et constante (11° ou 12°C) : des écarts de température peuvent corrompre sa qualité
  • Une position horizontale empêche son vieillissement précoce car il est en contact avec le bouchon
  • Un taux d’humidité de 75% permet au bouchon de ne pas durcir au fil du temps car il peut laisser entrer une quantité suffisante d’air pour l’oxydation

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *